Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 16:23
 

 

Laos : la monnaie est le kip (fin 2010, 1€ = 11 000 kips)

                            Indicatif téléphonique : 856

                            Décalage horaire : + 6h / France

 

Coût moyen d'un séjour de 10 jours pour 1 personne : 400 euro sans le voyage avion mais avec excursions.

 

 

Dimanche 7 nov 2010 : Départ à 7h30 en taxi pour l’aéroport de BKK (40mn et 350 baths).

PS: Je suis arrivé de France à Bangkok 2 jours plus tôt et j'en repartirai dans 6 semaines.

Mon avion pour Luang Prabang (LPQ) est prévu à 10h20 : à 10h, l’avion (un ATR72 à hélices de la compagnie Lao Airlines) roule déjà sur la piste et décolle comme prévu à 10h20.


Arrivée à LPQ à 12h30. On nous prend la température sur le front à l’arrivée dans le hall. Avant le passage aux « Visas on arrival », je m’aperçois que j’ai laissé mes photos d’identité dans mon sac de voyage en soute ; je demande à la douanière si je peux le récupérer et repasser vers elle après : pas de problème (ils sont très sympa ici).

Par contre, maintenant il y a une queue de 15 à 20 personnes pour demander le visa !

Je n’attendrai que 30mn environ pour l’obtenir (31$).

Change 50 euro=50 000 kips à l’aéroport.

Achat d'une carte SIM locale pour 5$ (c'est beaucoup moins cher de téléphoner comme ça en local et international)

Taxi pour aller au centre ville = 6$ pour 30 mn de trajet.


Pas facile de trouver la guesthouse que je voulais ; le nom de la rue était mal orthographié sur le guide du routard ; il s’agit de CHANTY BANCHIT au 25/2 BAN VATTHAT NOY et le patron parle un peu français. Je donne 1kg de linge à laver pour 6000 kips, soit moins de 1€. Ma chambre au rez de chaussée est immense et fraîche (pour 50 000 kips). Attention, il faut se déchausser avant d’entrer dans toutes les demeures ici !

Vers 14h, je trouve du pain français dans la rue et je me fais faire un sandwich viande/fromage (en fait, c’est de la vache qui rit, il n’y a que ça comme fromage !) avec 1 verre de jus de fruits mixés sur demande (5 000 kips le verre et 15 000 le sandwich).

Je passe l’après midi dans les agences de voyages (il y en a une dizaine dans la rue principale (Sisavang Vong) et pratiquement toutes au même tarif) afin de trouver des visites pour les 3 jours à venir.

Comme j’ai vu des moustiques dans ma chambre, j’achète du produit anti-moustiques. Après la visite de quelques temples, j’ai à peine le temps de monter voir le coucher de soleil au Mont Phousi avant 18h.

Je trouve ensuite un petit resto pour manger et boire une « lao bier » (65cl la bouteille pour 10 000 kips, soit moins d'1 euro). Tout est vraiment pas cher ici.

Tous les jours de 17h à 22h, il y a un grand marché nocturne. On peut être surpris de la fermeture à 22h mais comme il fait nuit à partir de 17h30-18h, ça fait quand même long.

Après 20h, on commence à sentir le frais et quel calme ! (ça change avec Bangkok).

Je croise beaucoup de touristes français.

 

Lundi 8 nov 2010 : Lever 6h pour voir le défilé des moines pour les offrandes : trop tard, ils passent avant 6h ! Il fait frais ; je vais déjeuner au café « Ban Van Sené » : très bien servi.

A 8h30, départ en bateau (5 personnes maxi) pour la grotte de PAKOU (2h de trajet au frais sur le bateau avec un arrêt dans le village de Ban Xanhai pour visite et dégustation de lao lao, leur liqueur de riz). Au retour, il fait plus chaud.

 IMGP0400   IMGP0421

A 14h, départ en mini bus climatisé pour les chutes de Kuang Si

(on s’entasse à 12 dans ce mini bus prévu pour 9 !).

          IMGP0441 IMGP0446

Au retour, on croise des écoliers en tenue bleu marine et blanche qui reviennent de l’école en vélo.

Arrêt dans un village de minorité ethnique.

Le soir, repas dans la rue pour 26 000 kips.

Longue discussion avec un guide lao qui parle très bien français.

 

Mardi 9 nov 2010 : Lever 5h30 pour ne pas rater le défilé des offrandes qui a bien lieu de 6h à 6h15 dans la rue principale.

                           IMGP0459

Départ à 9h en bateau pour Nong Khiaw (130 000 kips aller simple). Cette fois on est une quinzaine et il y a 2 bateaux pour un voyage qui va durer 7h (dont 5h de navigation à contre courant sur la Nam Ou : très impressionnant lors des passages difficiles, rochers, courants forts à cette époque!). Les paysages sont superbes.


   IMGP0466 IMGP0474  IMGP0483IMGP0488 IMGP0491 

 

IMGP0494  IMGP0497  IMGP0499.JPG  IMGP0504  IMGP0505

 

     IMGP0510.JPG IMGP0515  


Je cherche une GH pour passer 1 nuit dans ce petit village très tranquille. Seng Dao GH, en bordure de la Nam Ou, propose des bungalows à 50 et 70 000 kips avec WC, salle de bain et moustiquaire dans chaque chambre. Possibilité de manger le soir (très bonne cuisine) et de petit déjeuner.

La route à l’intérieur du village n’est pas goudronnée. Les gens sont tous sympathiques et souriants. Deux enfants m’abordent juste pour discuter ; je leur donne un stylo chacun ; ils sont super contents et on se prend en photo à tour de rôle.

 

IMGP0507          IMGP0509          IMGP0526.JPG 

 

La nuit est très fraîche et je dois mettre la couverture qui était en bout de lit.

 

Mercredi 10 nov 2010 : J’arrête mon traitement anti-palu (doxycycline) car je suis persuadé que depuis 1 semaine c’est ça qui me détraque les intestins (la tourista ne dure pas si longtemps !) ; je verrai bien le résultat dans quelques jours.

Après renseignements sur les horaires des bus pour le retour vers Luang Prabang, on me dit que 2 bus du matin sont supprimés par manque de monde ! Il ne reste que celui de 11h. J’ai donc 1h30 pour visiter les alentours de Nong Khiaw, ce que je fais en tuk-tuk (négocié pour 60 000 kips). Visite de grottes qui servaient d’abri pendant la guerre, village Hmong pas très loin,…. Finalement, le chauffeur propose de m’emmener un bout de chemin sur la route de LPQ car il a une course à faire au village voisin. J’attends le bus qui en réalité sera un camion bâché. Je me retrouve assis par terre sur un sac de riz car le "bus" est presque complet ! Je vais effectuer ce voyage ainsi durant 3h1/2 avec des habitants locaux : une expérience de plus ! Je change de quartier pour Mala guesthouse (50 000 kps) dans une rue très calme aussi. Je loue un vélo pour le reste de l’après-midi afin de visiter les temples éloignés et le reste de la ville. Le soir, repas français (steack, frites, salade) à Backery LPQ (assez cher 80 000 mais très bon). Je peux envoyer des messages à toute ma famille avec mon Netbook car il y a le WIFI gratuit ici. Mon fils me téléphone sur le fixe de la GH (c’est gratuit de fixe à fixe de France pour le laos avec son forfait neuf box illimité).

        IMGP0539  IMGP0540  IMGP0541  IMGP0548    IMGP0560.JPG

Jeudi 11 nov 2010 : Départ pour PAKSE en avion; je prends un tuk-tuk (35 000 kips) pour l’aéroport situé à 20mn seulement du centre ville. Arrivée 2h avant le décollage, il n’y presque personne à l’aéroport. Par contre, 30mn avant le départ, je trouve beaucoup de touristes français dans la salle d’attente.

A l’aéroport de PAKSE, je partage un tuk-tuk avec un jeune touriste belge pour aller chercher une GH en centre ville. (5 à 10 mn de trajet seulement). Nous en faisons 3 avant de trouver 2 chambres disponibles et correctes (Phonesavavanh GH rue 12, pour 60 000 kips avec eau froide et ventilateur). Ce sera la seule fois où je ne trouverais pas une chambre de libre au premier arrêt dans une ville au cours de mon séjour.


 IMGP0579.JPG

 

Après avoir trouvé un resto (il est 15h) pour manger un plat de poulet macéré dans du yaourt (très tendre), je cherche une agence pour occuper les 4 jours prévus au sud laos et réserver un avion pour Siem Rep au Cambodge le 16 nov (150$ TTC avec Lao Airlines). Ensuite, visite du temple Wat Luang où je rencontre 2 moines qui sont très contents de pouvoir parler quelques mots de français avec moi. Le soir, Paksé est bien moins touristique que LPQ : à 20 h les rues sont désertes ! Je trouve un bon plat, avec les menus en français, au Xuan Mai Restaurant (la patronne et un jeune serveur qui doit être de la famille, parle aussi un peu français).


                            IMGP0575 


Vendredi 12 nov 2010 : Départ à 8h en mini-bus (qui vient me chercher à la GH) pour Champassak. A 10h, traversée du Mékong en ferry à Ban Muang, puis un tuk-tuk nous emmène au centre ville de Champassak pour chercher une chambre (Kamphouy GH en bordure de route mais calme et très propre). Je loue un vélo pour aller au Wat Phou à 7km environ (bonne route mais en plein midi, il fait très chaud : environ 38°C et je prend mes premiers coups de soleil ; je n'avais pas mis de crème protectrice !).


                          IMGP0588.JPG    IMGP0606

Le soir, il fait chaud dans la chambre ; j’ai du boire 2l d’eau + 1l bière et coca dans la journée.

Je rencontre un couple de retraités parisiens dans un restaurant presque en face de la GH. Je dois rentrer, car à 21h ils ferment le restaurant ! La route principale n’est pas éclairée et je dois utiliser ma lampe de poche pour faire les 300m qui séparent la GH.

             IMGP0618 IMGP0625   IMGP0627  IMGP0630.JPG      IMGP0633.JPG

 

Samedi 13 nov 2010 : Départ à 8h pour l’île de Don Khong (tuk-tuk + ferry + bus). Arrivé à Ban Hat Xai Khoun, une barque nous fait traverser le Mékong pour aller sur Ban Khong. Je trouve une chambre à Khang Khong Villa GH (40 000 kips) qui propose un circuit dans les iles pour demain. Je mange chez Pon’s GH (les tarifs des chambres sont plus chères chez lui) ; le patron me propose un circuit aux chutes de Khone Pha Pheng en moto + ferry (120 000 kips) pour l’après-midi, vu qu’il n’y a rien a visiter ici. C’est la première fois que je vais monter sur une moto ! (à 60 ans, il y a un début à tout)

                   IMGP0646                              IMGP0655                                         De retour vers 16h30, je visite Khong à pied et effectivement on en fait vite le tour : rien d’intéressant à voir!


Dimanche 14 nov 2010 : Départ 8h30 pour les 4000 îles en bateau (environ 1h de bateau). Après un arrêt à Don Det pour déposer ceux qui souhaitent séjourner sur cette île, on continue vers Don Khône. Je trouve une chambre à Somphamit GH (bungalows en bois et bambou au bord du Mékong à 60 000 kips) ; en face, Mr Bounh’s GH est à 80 000 kips. Je trouve une agence pour réserver mon billet de bus retour pour Paksé (50 000 kips). J’aurais pu aller au Cambodge en bus d’ici pour 14$ (au lieu de 150$ en avion) mais le voyage dure 12 à 14h donc certainement plus fatiguant. 

L’après-midi, je loue un vélo (négocié à 5 000 kips la 1/2j) pour aller jusqu’au chutes de Liphi puis sur l’île de Det et enfin voir les dauphins à la frontière du Cambodge après 16h30.                

 IMGP0686-copie-1.JPG  IMGP0706 IMGP0712.JPG IMGP0718 IMGP0728 IMGP0749IMGP0801IMGP0738  IMGP0803

Je me prends une averse de 20mn en cours de ballade à Det.

Je rencontre un touriste français à vélo qui voulait aussi aller voir les dauphins. On partage les frais du bateau. Retour de nuit sur la piste, sans éclairage !

                                             IMGP0769.JPG

 

Lundi 15 nov : Départ 11h pour PAKSE (bateau + bus). Arrivée 15h après 2 arrêts (pour manger et toilettes). Je retourne à Phonesavavanh GH en prenant une chambre avec clim+eau chaude,TV… le luxe pour 80 000 kips ! Je teste les « foot massages » (35 000 kips pour 1h : ça délasse bien !). Le soir, en ville, il fait plus frais que sur les îles. Je récupère mon billet électronique à l’agence pour mon avion pour le Cambodge demain. Je liquide mon argent en kips au restaurant.

 

Enchanté de ce court séjour au laos : à refaire, surtout le nord que j’ai juste effleuré.

Partager cet article
Repost0

commentaires

J

J'aimerais savoir la sécurité de voyager seule au Laos pour une femme.


Répondre
G


J'ai rencontré beaucoup de femmes seules au Laos et Cambodge : aucun problème d'insécurité, les lao sont très sympathiques et accueillants.



Présentation

  • : Le blog de gg3869asiesudest.over-blog.fr
  • : Récit de mes voyages
  • Contact

Recherche

Liens